Quelle puissance pour un plafonnier ?

Quelle puissance pour un plafonnier ?
Le lumen (lm)
Le lux (lx)
Le kelvin (k)
Un éclairage chaleureux dans le salon
Les plafonniers chambre
La salle à manger et la cuisine
Les plafonniers salle de bain
Une lumière intense pour le garage

Astucieusement fixé au plafond d'une pièce sans encombrer l'espace, le plafonnier est un éclairage qui a beaucoup de succès. Qu'il soit pourvu d'ampoules LED ou halogène, il permet d'apporter une plus-value à la décoration intérieure d'une maison et d'avoir une bonne luminosité. Il faut tout d'abord choisir la bonne puissance de plafonnier. Pour vous aider à réussir cet exercice, Lumeers vous détaille les différentes puissances d'éclairage pour faire le bon choix.

Puissance d'éclairage : les unités de mesure à connaître

Ces unités de mesure permettent d'évaluer la puissance d'un luminaire. Pour choisir la bonne intensité d'éclairage d'un plafonnier, il est donc essentiel de les connaître. La première unité de mesure à connaître est le Watt. Représenté par le symbole W, il permet d'évaluer la puissance lumineuse du plafonnier et sa consommation électrique.

Avec l'avènement des LED et des ampoules fluocompactes, il n'est plus autant utilisé pour évaluer l'efficacité lumineuse d'une lampe. Il permet de déterminer la quantité d'électricité consommée par cette dernière. Pour évaluer la puissance de votre plafonnier, vous devez alors prendre en compte les trois unités de mesure suivantes : le lux, le kelvin et le lumen.

Le lumen (lm)

Il renseigne sur la quantité de lumière émise par une ampoule, c'est-à-dire son flux lumineux. Puisque pour une même quantité d'électricité toutes les lampes ne produisent pas la même intensité de lumière, cette variable est très importante pour choisir la bonne puissance d'un plafonnier LED. Plus le nombre de lumens est élevé, plus l'ampoule émet un flux lumineux important, et mieux il éclaire.

Le lux (lx)

Représentée par le sigle lx, cette unité de mesure évalue l'éclairement lumineux ou l'efficacité de l'éclairage d'un plafonnier LED. Le lux renseigne sur le flux lumineux reçu par une surface ou un objet. Il doit être pris en compte parce qu'il permet de calculer la quantité de lumière nécessaire pour éclairer une pièce.

Le kelvin (k)

Il permet de mesurer la température de couleur émise par votre plafonnier LED. Plus le nombre de kelvins est élevé, plus la lumière émise par le luminaire est froide ou bleutée. Plus il est bas, plus la lumière est chaude ou orangée. Vous devez tenir compte de cette donnée afin de choisir un luminaire qui répond aux exigences de chaque pièce.

Quelle puissance pour un plafonnier à utiliser en éclairage intérieur ?

Pour allier confort et économie d'énergie, la puissance de votre plafonnier doit correspondre aux exigences de la pièce à illuminer.

Un éclairage chaleureux dans le salon

Le salon est la pièce dans laquelle on passe beaucoup de temps dans une maison. C'est également un espace de détente et parfois de repos. Pour l'éclairer, vous devez donc utiliser un plafonnier LED qui procure un éclairage chaleureux et confortable. Privilégiez pour cela un modèle avec une ampoule de 40 watts et un éclairement lumineux de 300 lux au minimum. En ce qui concerne la température de couleur, optez pour un éclairage de 3 000 kelvins.

Les plafonniers chambre

La puissance du plafonnier LED varie en fonction de la chambre à éclairer. Pour une chambre parentale, choisissez un éclairage avec une ampoule LED de 3 watts et une température allant de 2 500 à 3 500 k. Pour une chambre d'enfant, une lampe avec une température comprise entre 5 000 et 6 500 k est préférable. Pour plus de sécurité, installez-y un filtre anti-éblouissement.

La salle à manger et la cuisine

L'éclairage de ces deux pièces est primordial pour instaurer une ambiance conviviale et pour cuisiner convenablement. Utilisez alors un plafonnier LED de 30 à 50 W (entre 3 000 et 5 000 lumens) ou plusieurs ampoules de 15 à 20 watts. Un spot LED encastrable de 300 lux avec une température de 4 000 à 6 000 k peut aussi convenir.

Les plafonniers salle de bain

Pour éclairer la salle de bain, optez pour un éclairage de 200 lumens par mètre carré. Pour une pièce de 5 mètres carrés, cela équivaut à une ampoule LED de 1 000 lumens et de 10 watts. Choisissez des ampoules de 5 000 k ou des modèles de 6 000 k. Pour optimiser l'éclairage dans cet espace, installez les sources de lumière près des miroirs. Priorisez aussi les ampoules LED dites « dimmables » afin de varier la luminosité.

Une lumière intense pour le garage

Puisque les garages sont généralement dépourvus de lumière naturelle, vous devrez privilégier un éclairage intense pour diminuer les risques d'accident. Cela implique de choisir des ampoules de 3 000 lumens ou de 30 watts pour un garage de 20 mètres carrés. Tenez également compte de la peinture et du matériau de construction de la pièce. Si les murs sont foncés, vous devrez augmenter le nombre de watts par mètre carré.

Quelle puissance pour les plafonniers extérieur ?

Tout comme l'éclairage intérieur, pour déterminer la puissance optimale pour votre plafonnier LED, vous devez tenir compte de l'espace à éclairer. Pour l'éclairage de la terrasse ou de l'entrée, une ampoule LED de 1,5 W est suffisante pour illuminer 1 mètre carré.

Pour la pergola, une lampe avec un flux lumineux de 400 lumens ou 4 W par mètre carré est l'idéal. Quelles que soient vos attentes, vous trouverez le plafonnier qui répond à vos attentes parmi les nombreux modèles que propose Lumeers.

Ces guides pourraient vous intéresser

Éco-tendance : adoptez les plafonniers en bambou pour un intérieur durable
Luminosité et durabilité : pourquoi choisir des plafonniers LED pour votre maison ?
Les avantages d’un plafonnier LED chez vous
Comment bien choisir un plafonnier ?
Quelles différences entre lustres, suspensions et plafonniers ?